Mythes et Légendes

Dédié à la création d'un rubrique Mythes et Légendes et regroupant tout les travaux et discussions en rapports avec ce sujet...
Répondre
boss
Site Admin
Messages : 1097
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:32 pm
Localisation : Limoges forcément
Contact :

Message par boss »

Ce ne sont encore que des brouillons mais en gros je vous informe que dans les semaines à venir je vais mettre plus en avant des concepts "annexes" de l'univers de Métallah : les religions, les mythes et les légendes...



Si vous avez des idées faites en part l'univers de Métallah est extensible : on pourrait même des fois penser à faire des mods lol :) ....

Que cela soit concernant les mythes et légendes mais aussi d'autre concept....



bref si vous avez des idées si vous trouvez quil manque des choses nhésitez pas j'améliore le site et lunivers du jeu (et donc le jeu) (ainsi que le livre donc) au fur et à mesure...



Puisque certains ont posé la question voila déjà quelques idées sur le mythe de Fondateur et les légendes concernant donc la création du monde....



"Personne ne sait ce qu'était l'univers avant sa création mais une chose est sur notre univers a été crée à partir d'un autre univers. Un gigantesque géant que certain nomme le Fondateur avala l'univers tout entier, le macha un instant mais voyant quil ne pouvait l'avalait tout entier le recracha... Notre univers a été ainsi crée par le Fondateur trop gourmand..."



"De jour en jour de siècles en siècles, la déesse Gaia et le Fondateur qui avait été les parents de notre univers devinrent de moins en moins proches...

Peu à peu le Fondateur et Gaia devinrent aussi de moins en moins puissants et finalement ne purent subsister qu'en s'incarnant chacun de leur côté dans un être vivant... en effet ils ne pouvaient plus survivre en restant seulement que des Esprits...

Gaia sincarna à plusieurs reprises dans le corps de plusieurs spendides femmes et peu à peu put retrouver son pouvoir d'antan...

Mais le Fondateur, plus affaibli, devint de plus en plus mauvais au fil de ses incarnations, simprégnant du mal de certaines créatures... Il ne devint alors qu'une divinité mauvaise incarné dans le corps d'un être mauvais doué de certains talents...

Gaia n'y pouvait rien, elle était la Mère de l'Univers, la Mère de Tous mais son pouvoir ne lui permettait pas, seule, de faire de l'Univers ce qu'elle aurait souhaité

Les Etres Vivants cessèrent alors peu à peu de croire aux dieux.... Le Mal s'installa alors..."
alex
Messages : 123
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:11 am
Localisation : LILLE

Message par alex »

Extrait des "Chroniques de l'enfant"



Au commencement donc étaient Gaia et le Fondateur. Ils étaient alors dieu et déesse et "enfantèrent" l'univers en lui donnant leurs caractéristiques respectives:



Le fondateur expulsa la terre et le feu donnant ainsi à l'univers sa structure fixe qu'il symbolisa par le carré, signe masculin de stabilité et de force.



Du souffle et des larmes de gaia apparurent l'air et l'eau, éléments mutables qu'elle symbolisa par le cercle, signe féminin de l'âme et de l'intuition.



Cet univers était grandiose beau mais chaotique. Les éléments s'opposaient sans qu'aucun d'entre-eux ne puisse prendre le dessus. A cette époque Gaia et le fondateur souhaitaient l'harmonie. Ils conçurent donc l'enfant.



L'enfant, symbiose des caractéristiques élémentaires de ses parents, apporta l'ether, élément neutre qui fut symbolisé par le triangle création parfaite(dont l'apex est la résultante des deux autres angles), symbolisant l'esprit. L'ether joua son rôle de stabilisateur et l'univers put accueillir la vie......



(à suivre si intérêt..?)
alex IA-DASTÜ

Quand je vais à Strasbourg j'emmène pas mes saucisses
Lehla
Messages : 354
Enregistré le : lun. oct. 21, 2002 8:31 am
Localisation : Nantes

Message par Lehla »

Hooooo! Comme c'est beau! Encore! Encore!
alex
Messages : 123
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:11 am
Localisation : LILLE

Message par alex »

[hj: merci lehla :) je continue donc...]



extrait des "chroniques de l'enfant" (suite)



Puis la dysharmonie arriva. Le fondateur et gaia perdirent leur divinité . Ils s'incanèrent de nombreuses fois, oubliant peu à peu de leur substance divine tout en conservant certains pouvoirs qui les faisaient paraître néanmoins extraordinaires au commun des mortels. Le mal était fait, la rupture consommée. Gaia et le Fondateur choisirent leurs voies respectives que les hommes ont trop vite classées en Bien ou Mal (il n'y a que l'homme pour être aussi distinctif...chacun n'a t il pas sa part d'ombre et de lumière?).



Les hommes créèrent la symbolique pour immortaliser le souvenir de ces évènements (Le symbole "parle" plus que les mots mais le symbole devient vite hermétique pour celui qui ne veut pas réfléchir...).

C'est ainsi que naquit la symbolique du carré, du cercle et du triangle qui entra peu à peu dans l'oubli mais conserva une signification ésotérique.

La magie naquit de ces symboles dont l'évocation déclenche encore de nos jours de puissantes réactions.





Mais qu'était devenu l'enfant ?



L'enfant, contrairement à ses "parents" ne se réincarna pas. Il conserva

ainsi le souvenir intact de ce qu'il était et de ce qu'il serait. L'enfant, création parfaite choisit l'androgynat car il ne pouvait dissocier les qualités féminines de Gaia et les qualités masculines du Fondateur. Il était à la fois homme et femme (cercle carré et triangle). Son seul pouvoir était celui de l'harmonie (où "bien" et "mal" trouvaient leur place de façon cohésive). Mais il est difficile de trouver sa place dans un monde où tout est distingué, classé, ordonné dans des pseudo-sciences.

L'enfant dû cacher sa différence et, de l'androgynat, il passa à la sexomorphose. Il alternait ainsi les phases cercle(femme) et carré(homme). Cette solution lui garantissait la paix et l'intégration mais supprima une partie de l'harmonie dont il était porteur. L'enfant pu se reproduire de lui même évitant l'oubli partiel lié aux réincarnations

...

[QUELQUES PAGES ONT ETE EFFACEES (l'usure du temps? la volonté de cacher?...)]





(à suivre si intérêt?)
alex IA-DASTÜ

Quand je vais à Strasbourg j'emmène pas mes saucisses
Dolin
Messages : 43
Enregistré le : sam. oct. 19, 2002 11:20 am
Localisation : Magel
Contact :

Message par Dolin »

(extrait du livre des Grands Arbres, trouvé dans un état parfait dans le temple enfoui de Zedalin, sur Magel. Ce tome a vraisemblablement appartenu à une civilisation disparue)



Chapitre 1



La Grande Essence de l'Univers, dans son infinie perfection, trouva un jour son immense domaine bien vide, et décida alors de créer les plantes, cristallisation de sa compassion éternelle.



A l'aide de sable et du sang de l'homme, elle créa la première fleur. Au début, celle-ci était uniformément jaune. Mais vint un jour la femme, qui ne put s'êmpêcher de la cueillir. Les pleurs de la merveilleuse plante donnèrent d'autres fleurs, qui apparurent rouges sang. Au fil des siècles, les multiples engeances devinrent de toutes les couleurs présentes dans l'univers.



Après des éternités, la Grande Essence voulut alors parfaire son oeuvre, et créa, à l'aide d'eau et de larmes de femmes, les arbres. Eux étaient à l'origine bien petits. (la partie est effacée par l'usure du temps, et le reste du chapitre semble brûlé par le soleil)



(fin de l'extrait)





PS : désolé Alex, je sais, c'est du plagiat, mais l'idée était tellement bonne :) Sans rancune
Signé messire Dolin, anobli par son altesse royale la reine de Calmka
alex
Messages : 123
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:11 am
Localisation : LILLE

Message par alex »

Sans rancune Messire Dolin, d'autant que vous avez respecté le symbole du triangle dans la création des fleurs et des arbres..



C'est très joli :D
alex IA-DASTÜ

Quand je vais à Strasbourg j'emmène pas mes saucisses
Dolin
Messages : 43
Enregistré le : sam. oct. 19, 2002 11:20 am
Localisation : Magel
Contact :

Message par Dolin »

Votre compréhension me touche messire Alex.



Je m'en souviendrai.



Ai-je votre autorisation de continuer ?

Voulez-vous que nous nous concertions afin de créer des chroniques ?



Vous pouvez me joindre à l'adresse suivante : j.tatou@free.fr.



Soyez mille fois béni, gentil sire.
Signé messire Dolin, anobli par son altesse royale la reine de Calmka
boss
Site Admin
Messages : 1097
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:32 pm
Localisation : Limoges forcément
Contact :

Message par boss »

tout sa est très bien :)
alex
Messages : 123
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:11 am
Localisation : LILLE

Message par alex »

Je pense Messire Dolin que ce forum convient très bien pour travailler sur les mythes et légendes. D'autre part, je n'ai pas à vous donner ou pas l'autorisation de continuer. Nous sommes dans une zone de libre expression et je n'ai pas la paternité du sujet puisque c'est le boss qui entamé le sujet. :)







PS: je ne suis pas noble => pas de Messire
alex IA-DASTÜ

Quand je vais à Strasbourg j'emmène pas mes saucisses
Dolin
Messages : 43
Enregistré le : sam. oct. 19, 2002 11:20 am
Localisation : Magel
Contact :

Message par Dolin »

Vous êtes noble par l'esprit... permettez que je vous appelle messire...
Signé messire Dolin, anobli par son altesse royale la reine de Calmka
alex
Messages : 123
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:11 am
Localisation : LILLE

Message par alex »

(extrait du livre des Grands Arbres, trouvé dans un état parfait dans le temple enfoui de Zedalin, sur Magel. Ce tome a vraisemblablement appartenu à une civilisation disparue)



suite... des chroniques arboriques





Les arbres des origines étaient petits. Ils n'avaient de connaissance que celle de la terre. Aussi s'enracinaient-ils profondément, allant puiser l'énergie dans la matrice terrestre. Les temps s'écoulèrent aucours desquels les arbres correspondirent entre-eux par l'intermédiare de leurs racines. La fusion était totale, l'osmose parfaite mais le vent soufflant dans leurs branches aviva la curiosité du peuple des arbres. Ils tournèrent leur attention vers le ciel, vers le soleil. Ils ne les voyaient pas mais ils ressentaient les bienfaits de cet univers inconnu, attirant mais aussi inquiétant.



L'envie d'explorer cet autre monde se communiqua de racine à racine, d'arbre à arbre. Un flux incontrolable de volonté de savoir (sève dans le langage des arbres) s'éleva en chaque individu de la colonie arborique.

Ils s'étirèrent vers le firmaments, certains le firent prudemment et ne s'érigèrent que mosdestement hors de la protection matricale. D'autres, plus téméraires, jaillirent littéralement et se projetèrent vers le firmament.



C'est de là que naquirent les essences distinctes des arbres.

C'est de là qu'advint la différence.

C'est de la que la communion entre essence perdit de sa puissance.



....
alex IA-DASTÜ

Quand je vais à Strasbourg j'emmène pas mes saucisses
Dolin
Messages : 43
Enregistré le : sam. oct. 19, 2002 11:20 am
Localisation : Magel
Contact :

Message par Dolin »

(Extrait du livre des Grands Arbres, trouvé dans un état parfait dans le temple enfoui de Zedalin, sur Magel. Ce tome a vraisemblablement appartenu à une civilisation disparue - l'extrait suivant a été trouvé sur un vélin arraché du livre d'origine. Des traces de sang apparaissent sur ses bords.



Chapitre 27



Vinrent le jour de gloire où les arbres eurent tout vu, tout su, tout senti. Ils en retirèrent une grande fierté, mais qui fut vite remplacée par une tristesse immense : la nouveauté et la découverte ne ferait jamais plus partie de leurs jours.



Mais la Grande Essence de l'Univers, dans son intégrale mansuétude, décida alors qu'il était temps pour le monde de commencer son quatrième âge.



A l'aide d'un gland du plus sage des chênes, et d'une pluie semblable à une cascade de diamants flamboyants, il créa un oeuf minuscule. Les sages d'antan dirent que celui-ci ressemblait à une opale reflétant les milliards d'étoiles de l'univers.



A l'ombre des arbres intrigués, l'oeuf grandit, grossit, et se mit à bouger. Puis il éclata, libérant le fabuleux peuple des fées.



Les fées du quatrième âge étaient vingt-quatre. Douze fées mâles, et douze fées femelles. Dotées d'une grande intelligence, elle se lièrent dès leur naissance aux arbres, qui les accueillirent avec joie.



Au fil des temps, les fées devinrent nombreuses et variées, car à chaque génération, leur apparence changeait de plus en plus. Elles restaient toujours près des arbres, qui leur communicaient leur sagesse.



Aujourd'hui, la sagesse des fées est (...)



(La page a été arrachée et du sang est tombé sur le bas de la page.)
Signé messire Dolin, anobli par son altesse royale la reine de Calmka
alex
Messages : 123
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:11 am
Localisation : LILLE

Message par alex »

carnet de route de Bushadam



"... Ce pays est remarquable à différents titres. Le climat d'abord qui semble se conformer à la volonté des espèces autochtones ou est-ce le contraire...? Toujours est-il que préalablement à tout changement climatique, nous assistons à un réel ballet de la nature environante. A chaque type de condition climatique correspond une chorégraphie préalable différente !



Ainsi par exemple, lorsque la pluie va arriver (ou lorsque la pluie est désirée) toutes les essences effectuent une circonvolution d'est en ouest autour de leur point d'ancrage. Les branches se rejoignent, à l'image des mains en position de prière, et les feuillages vibrent comme des ailes d'abeilles (même lorsqu'il n'y a aucun souffle de vent) et émettent un vrombissement couvrant toute la gamme harmonique !



Celà rélève d'une formidable osmose entre les éléments celestes et terrestres.



Cette harmonie s'observe en toute chose. Les rares êtres que nous avons pu observer n'étaient pas à proprement parler réels. En fait il s'agirait plutôt de leur enveloppe éthérique qu'ils enverraient auprès de nous en reconnaissance. L'aura de ces êtres peut quant à elle couvrir toute la gamme chromatique visible à l'oeil nu. Ils adoptent à volonté la couleur qu'ils souhaitent émettre. Les nuances colorées sont très subtiles est doivent couvrir plusieurs milliers de combinaisons. On imagine très bien la richesse de leur communication en regard des quelques centaines de mots

qu'un individu moyen maîtrise...."
alex IA-DASTÜ

Quand je vais à Strasbourg j'emmène pas mes saucisses
boss
Site Admin
Messages : 1097
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:32 pm
Localisation : Limoges forcément
Contact :

Message par boss »

Dans quelques jours des suppléments vont être ajoutés ;)
boss
Site Admin
Messages : 1097
Enregistré le : jeu. déc. 05, 2002 12:32 pm
Localisation : Limoges forcément
Contact :

Message par boss »

Histoire de compléter et amener de nouvelles pistes dans la mythologie de Métallah voici un résumé avec des explications sur les dieux, les démons, les esprits...


Merci d'apporter votre pierre ou vos observations, j'utiliserai ce post pour corriger et améliorer une future partie du site consacrer à la mythologie... Et qui devrait être pret comme le reste du site pour fin aout...


*DIEUX :
Au début il n'y avait que 2 dieux, immortelles, puissants et bons...
Gaia et le Fondateur surgirent tout les deux du néant
Puis ensemble ils créèrent l'univers... On dit d'ailleurs que pour le creer ils utilisèrent un univers passé, mais rien n'est moi sur...
On dit aussi que le Fondateur et Gaia une fois né du néant se combatirent et que le Fondateur finit par avaler Gaia puis recrachant les morceaux il créa l'univers...

Ensuite Gaia et le Fondateur eurent des enfants : d'autres dieux et les démons
Parmi ces dieux certains sont connus sous plusieurs noms, certains sont majeurs et d'autres mineures, les répertorier tous seraient impossible...
Tous ont de grand pouvoirs

Mais un jour les dieux les plus importants décidèrent d'enlever l'immortalité de Gaia et du Fondateur pour les punir pour une raison inconnu, selon toute vraissemblance le Fondateur devenait mauvais...
Cela eut pour conséquence le voyage perpétuel de corps en corps de Gaia et du Fondateur...

On retrouve parmi ces dieux des classiques tel que :

Sartok dieu des morts connu sous le nom de Hadès et qui est tantôt montré mauvais tantôt bon et qui est aussi le dieu des nécromanciens et celui qui "veille" sur les "Enfers"

(et d'autres à déterminer...)

L'empreinte des religions de l'ancien empire de Métallah est encore importante dans l'univers...

Mis à part les dieux maudits c'est à dire obligé à voyager de corps en corps une fois mort les autres dieux possèdent un "corps" immortel


*DEMONS :
Ils font partis des premiers enfants des dieux...
Etres souvent très puissants grand nombre d'entre eux sont mauvais...
lol on pourrait les comparer aux Titans et aux Geants de la mythologie grec...
très puissant, souvent cruels, invoqués par les sorciers à de nombreuses reprises...
Contrairement aux dieux ils ne sont pas immortels mais leur esprit possède la capacité à trouver un nouveau corps une fois mort... de plus ils ont un corps très résistants...
On dit que les hommes sont nés de la main de l'un de ces démons... Mais pour beaucoup les hommes ne peuvent être la création que des humains...
(comparaison avec le mythe de Prométhée...)



*ESPRITS :
tout bonnement un esprit sans corps, souvent mort mais des fois ayant la capacité à agir sur le monde voir à trouver un corps...
"Tout" est composé d'Esprits... Tout ce quoi est vivant du moins...
Les esprits sont plus ou moins puissants suivant les cas, on dintingue ceux des dieux, ceux des démons et ceux des autres êtres vivants...
Il existe des cultes aux Esprits car les hommes aiment garder des relations avec les morts et surtout demander conseil auprès de ces esprits...


*ETRES VIVANTS :
Ce sont les corps animés par les Esprits. Chaque être dit vivant est animé par un esprit qui l'habite. C'est son ame. Lorsque le corps meurt l'esprit quitte ce corps et va rejoindre un lieu inconnu... appelé Enfer très souvent...
De nombreux êtres vivants vouent des cultes aux êtres qu'ils considèrent comme supérieurs : ainsi ils existent des cultes envers les dieux, les esprits, et les démons...
il existe de nombreuses légendes sur la création de la vie mais beaucoup imagine que chaque élément vivant a été crée ou plutôt rendu vivant d'une façon différente...


*MORTS VIVANTS :
ben forcement là c des corps morts mais animés grace à la magie... ;) (vives les nécros...)... souvent aussi les ESPRITS sont utilisés pour animer les MORTS de façon passagère et limité...


A vous d'apporter vos pierres et vos corrections ou appréciations...
Répondre